Le 5 septembre, c’était notre première rencontre de l’année pastorale. Beaucoup de fébrilité dans l’air! Que ce soit la joie de se revoir ou l’appréhension de rencontrer un nouveau groupe, on sentait bien que cette soirée était prometteuse.

Dans l’esprit des débuts, des commencements, l’équipe d’animation souhaitait proposer une activité qui permettrait à chacun d’identifier ses outils intérieurs, ses stratégies de « coping », ce qui lui permet passer au travers de l’insécurité, du stress et de s’adapter.  La sagesse du groupe m’a impressionné. Voilà quelques-uns de leurs trucs :

  • Demander conseils à des gens qui ont passés par là avant moi.
  • Entrer en relation, m’entourer.
  • Prendre le temps de me questionner jusqu’à ce que je trouve mes réponses.
  • Accepter la nouvelle situation, le temps fait bien les choses.
  • Prendre le temps de m’acclimater.
  • Explorer, sortir de ma zone de confort, me lancer des défis.
  • Chercher, j’essaie.
  • La confiance en la vie, en Dieu : l’abandon.
  • Me créer des nouveaux points de repère.
  • Lâcher prise, laisser Dieu me guider.
  • M’appuyer sur les gens qui m’entourent.
  • Prendre du recul, introspection.

La conclusion est simple; ils ont déjà en eux une force extraordinaire : la foi!

Pauline B. Racine

Catégories : à la maison des jeunes