J’ai l’habitude de narrer les camps comme on le fait pour une histoire, mais aujourd’hui, j’ai la plume qui frétille quand je repense à l’espérance que sont ces jeunes femmes… La fin de semaine que j’ai passée nous a permis à toutes d’apprendre beaucoup sur la confiance et l’abandon. Le témoignage d’Anne-Marie Gauthier nous invitait à la prière et au recueillement. Anne-Marie, femme de foi, femme d’Évangile nous partageait la façon dont son mari et elle-même avait toujours été à l’écouter de ce que le Seigneur voulait pour eux.

 

Elle nous rappelait que ce n’est pas parce qu’on suit la volonté de Dieu que notre chemin ne sera pas tumultueux, mais que Dieu, si on Lui fait confiance, nous guidera et marchera à nos côtés en toutes circonstances. Quelle femme inspirante!

 

Le dimanche matin, les textes étaient éloquents : Ils nous parlaient d’unité. Le psaume m’a particulièrement frappé « Me voici, Seigneur, je viens faire ta volonté ». N’était-ce pas là l’essence de tout notre weekend? En effet, découvrir qui nous sommes avec nos forces et nos limites et s’offrir à Dieu pour faire sa volonté.

 

 

Je suis femme d’Évangile. Qu’est-ce qu’un Évangile sinon l’histoire du passage du Christ dans la vie de celui ou celle qui souhaite le suivre? Chacune de ces jeunes femmes portent en elle un Évangile et le message d’entraide, de paix de pardon, d’amour que celui-ci contient est appelé à transfigurer son existence et celui des gens qui les entourent.

 

 

Et bien, ma vie a été touchée par le témoignage de la leur! Béni sois-tu Seigneur pour tant d’amour!

Pauline B. Racine


Remerciements spéciaux :

À Anne-Marie Gauthier pour sa présence et son témoignage

À Karyne Montgomery pour son aide à la préparation et à l’animation

À Noémie & à Samantha pour le soutien moral et technique

À Maxime Martineau de m’avoir prêté ses bras!

 

Catégories : à la maison des jeunes