Bonjour à tous et à toutes,

 

Aujourd’hui, je voudrais m’adresser particulièrement aux jeunes qui fréquentent Le Repère. Je viens de prendre avec l’Équipe pastorale et le Conseil de Fabrique une décision lourde de conséquences pour vous et pour l’ensemble de la paroisse. Je veux vous expliquer le cheminement qui nous a amené à prendre une telle décision. Lors de mon arrivé le 12 janvier, j’ai été avisé qu’une famille avait fait une plainte à la paroisse. Nous avons pris cela très au sérieux. Nous avons rencontré les différentes parties pour entendre ce que chacune d’elle avait à nous dire. Ensuite, les membres de l’Équipe pastorale ont reçu quelques témoignages de jeunes qui fréquentaient la maison des jeunes (Le Repère). Ces témoignages tout aussi élogieux les uns que les autres nous ont mis mal à l’aise parce qu’ils nous parlaient plus de l’intervenante que des interventions plus de l’agente que de la pastorale des jeunes. De plus, un flot de rumeurs, de ragots nous empêchaient l’Équipe pastorale, le Conseil de Fabrique et moi de faire un vrai discernement.

 

Le fait que je viens d’arriver ne nous permet pas de faire les choses rapidement. Aussi, l’Équipe pastorale, le Conseil de Fabrique et moi avons décidé de fermer temporairement le Repère et de faire une évaluation en bonne et due forme de la pastorale jeunesse de notre paroisse. Pour ce faire, nous allons former un comité (curé, président de Fabrique, animateur de l’Équipe pastorale et des jeunes) qui regardera ce que nous faisons, ce que nous avons fait et ce qui est à faire pour s’améliorer afin que tous le jeunes puissent faire une vraie rencontre avec Jésus Christ ressuscité. Redéfinir notre mission envers vous les jeunes ; une maison pour les jeunes, animer par les jeunes et surtout que les jeunes soient au centre de la mission.

 

Soyez assurés les jeunes qui fréquent Le Repère que votre paroisse de Sainte-Trinité et votre pasteur ne vous abandonnent pas. Qu’il y aura prochainement un nouveau départ pour que soit bien vivante la pastorale jeunesse.

 

En ce premier dimanche du carême, rappelons-nous qu’avec la Sainte-Trinité la vie est toujours victorieuse. Une vie remplie de Paix et de Joie.

 

Merci !

─ Charles Mignault

Catégories : Mot de Charles