Mot de Charles!

Bonjour à tous et à toutes,

Les vacances seront bientôt choses du passé ! L’année pastorale à l’instar de toutes nos activités va reprendre bientôt. Pour ma part, je commence ma deuxième année avec vous et je voudrais vous proposer un lancement pastoral différent de ce que nous avons vécu jusqu’ici. Je vous lance donc cette invitation :

Lancement pastoral de la paroisse Sainte-Trinité Samedi, le 24 septembre 2016, 13 h
À l’église Sainte-Maria-Goretti

Nous prendrons tout l’après-midi pour nous rencontrer, pour discuter ensemble de ce que nous voulons vivre dans notre belle paroisse de Sainte- Trinité de Gatineau. La journée se déroulera comme suit : présentation du curé ; atelier de réflexion pour évaluer nos façons de faire en comité ; remontée en grand groupe pour formuler notre programme de l’année ; eucharistie à 16 h pour offrir nos réflexions et notre année au Seigneur et pour terminer un souper fraternel au sous-sol.

Toutes personnes qui sont impliquées d’une façon ou d’une autre dans la vie de notre paroisse sont invitées. Toutes personnes qui aimeraient s’impliquer dans la vie de notre paroisse sont aussi invitées.

Je veux remercier le Comité de liturgie et le Conseil de pastorale de leur soutien dans cette initiative du curé.

Charles Mignault prêtre-curé.

N.B . Il n’y aura donc pas de messe à 16h00 le samedi 24 septembre à l’église St René Goupil – pour cette semaine seulement la messe sera célébrée à l’église Ste Maria Goretti.

Un mot de notre curé!

Bonjour à tous et à toutes,

« Envoie ton Esprit, Seigneur, et tu renouvelleras la face de la terre !» Nous voici rendu à la grande fête de la Pentecôte ; le temps de l’Esprit, le temps de l’Église. Dans son Évangile, Jésus nous met une condition, une condition bien légitime : « Si vous m’aimez, vous resterez fidèle à mes commandements. […] Si quelqu’un m’aime, il restera fidèle à mes paroles ; mon Père l’aimera, nous viendrons chez lui… ». Or les paroles de Jésus nous enseignent l’amour, le respect, la miséricorde, la paix et la JOIE. Aujourd’hui notre catéchumène Jenny va recevoir les trois sacrements de l’initiation chrétienne ; elle sera baptisée, elle sera confirmée et elle fera sa première communion. Depuis septembre qu’elle se prépare à ce grand jour dans sa vie et dans la vie de l’Église. Merci à Claire-Alice et Madeleine Émond qui l’ont accompagnée tout au long de l’année. Jenny, la communauté chrétienne de Sainte Trinité t’accueille les bras ouverts ! Que l’Esprit Saint renouvelle notre enthousiasme envers les commandements de Jésus, c’est-à-dire d’aimer Dieu de tout notre coeur et aimez notre prochain comme Il nous a aimé. Notre communauté chrétienne sera vivante et portera des fruits.

Charles

Mot de notre curé

Bonjour à tous et toutes,

Cette fin de semaine, nous avons le privilège de vivre un moment important pour l’Église de Gatineau, pour notre paroisse Sainte-Trinité et pour une personne très impliquée dans notre communauté. Dimanche, à la messe de 11 h, Monseigneur Paul-André Durocher accueillera Jacques Bertrand comme candidat au diaconat permanent. Pour en arriver là, Jacques et l’Église de Gatineau ont déjà fait un long discernement. Nous ne devenons pas diacre ou prêtre ou évêque pour nous, nous le devenons pour servir l’Église locale et universelle et en réponse à un appel de Dieu. Aussi, l’Église doit être prudente avant d’accueillir un candidat au sacrement de l’ordre. Le discernement doit être de part et d’autre très rigoureux et vécu dans la prière. Comme candidat Jacques comme l’Église n’ont pas terminé ce temps de discernement, de réflexion et de prière… Par ailleurs, Jacques recevra dans les mois qui suivent selon la décision de l’évêque les ministères de Lectorat et de l’Acolytat avant d’être ordonné.

Comme communauté, nous devons soutenir notre ami Jacques par notre prière pour que la volonté de Dieu se réalise dans sa vie.

Si je peux me permettre, tout au long de mon cheminement comme candidat, comme diacre et comme prêtre, la prière de toutes les personnes qui prient pour moi (il y en a beaucoup) a été essentielle à ma vocation, mon engagement et mon ministère. Aussi, il est important de porter Jacques dans nos prières.

Charles Mignault, curé.

PS Je rends grâce à Dieu pour vivre mon ministère parmi vous.

Mot de notre curé

Bonne année à tous et à toutes,

Ce dimanche 17 janvier 2016 sera la 102e Journée mondiale du migrant et du réfugié décrétée par l’Église universelle. À ce sujet, je retiens le thème que Pape François à choisi à l’occasion de cet événement : « Migrants et réfugiés nous interpellent. La réponse de l’Évangile de la miséricorde ». Ce qui me réjouit de cette journée, c’est que nous tous, à la Paroisse Sainte-Trinité, nous avons su répondre à cet appel de miséricorde avec empressement et un engagement ferme comme en témoigne le succès à ce jour de notre projet de pastorale des migrants. Par des gestes concrets, par notre volonté d’humaniser notre rencontre avec l’étranger aspirant à un monde meilleur, nous avons ainsi tenté de montrer notre solidarité et aider ceux et celles qui sont en situation de survie et de grande détresse.

Les membres du comité organisateur et moi-même espérons vivement que vous prendrez une part active à toutes ces activités et que vous goûterez pleinement à la joie de la solidarité et à l’expérience concrète de la miséricorde dans l’accueil et la rencontre de nos frères et soeurs venus d’ailleurs.

Bien chers amis, d’ici ces temps de rencontre et d’échange, rappelons-nous d’être ces précieux témoins accueillant le Christ au quotidien…

En toute reconnaissance et gratitude!

Charles Mignault, curé.

PS Je rends grâce à Dieu pour vivre mon ministère parmi vous.

Pastorale des migrants Sainte-Trinité

Bonjour à tous et à toutes,

Nous nous souvenons tous et toutes de la photo du petit Aylan qui s’est noyé en tentant de migrer avec sa famille vers un monde meilleur ; seul le père survivra. Une semaine avant cette photo terrible, une paroissienne Lyne Morin me demandait si la paroisse pourrait faire quelque chose pour les migrants de la Syrie. La semence pour une pastorale des migrants à Sainte-Trinité tombait dans une terre fertile ; Lyne allait s’en occuper.
Lyne s’est informée et elle a rencontré les personnes qui pouvaient le plus nous aider à être efficace dans notre action. Nous avons choisi une date ; LE 21 OCTOBRE À 19 h à Saint-René-Goupil. Lors de la préparation de cette soirée, Lyne a rencontré des personnes qui avaient déjà fait leur devoir. Elle a aussi rencontré Tressy El Hawi dont la famille est réfugiée au Liban. Notre pastorale des migrants avait VRAIMENT sa raison d’être. Il faut créer un mouvement mobilisateur et rassembleur dans notre paroisse afin qu’une partie de cette famille — la mère, le père, et leur 3 enfants de 4 à 11 ans — puissent trouver cette terre d’accueil au sein de notre communauté.
Donc il est important que vous veniez à notre soirée d’information et de mobilisation du 21 OCTOBRE prochain qui se tiendra à 19h00 à l’Église Saint-René Goupil de la paroisse Sainte-Trinité. Le Père Fadi qui est syrien et autres répondants prendront la parole et répondront à vos questions.
Je veux remercier de tout mon cœur Lyne Morin qui a mis ses énergies pour cette cause au sein de notre communauté de Sainte-Trinité.
«À chaque fois que vous l’avez fait à ces petits qui sont mes frères c’est à moi que vous l’avez fait.»

Soyons de vrais disciples du Christ !

Charles M